B.8. Retour à Antioche

« Affermir les disciples »

Au terme du séjour à Derbé, il aurait semblé logique que Paul et Barnabé continuent leur chemin par la Via Sébaste, qui les aurait conduit à travers les « portes ciliciennes » vers Tarse et Antioche de Syrie, d’où ils étaient partis.

Paul et Barnabé, fondateurs d’Église

Mais les Apôtres ont à cœur d’affermir les nouveaux disciples du Christ dans les villes fraîchement évangélisées. Aussi, malgré le danger que pouvait représenter pour eux l’hostilité tant des Juifs que des païens, ils décident de “retourner à Lystres, Iconium et Antioche. Ils affermissaient le cœur des disciples, les encourageant à persévérer dans la foi, “car, disaient-ils, il nous faut passer par bien des tribulations pour entrer dans le Royaume de Dieu.”(Ac 14,21-22)

Une raison importante explique la décision de revenir dans ces villes : à chaque fois, Paul et Barnabé ont dû en partir en urgence, à cause des persécutions dont ils faisaient l’objet. Or, pour que ces communautés chrétiennes puissent tenir dans le temps, il fallait les structurer, prendre le temps d’établir des responsables.

 

St Luc nous précise donc qu’

ils leur désignèrent des anciens dans chaque Église, et, après avoir fait des prières accompagnées de jeûne, ils les confièrent au Seigneur en qui ils avaient mis leur foi. (Ac 14,23)

Ces « anciens » sont les personnes qui gouvernent les jeunes communautés chrétiennes, qui veillent sur le troupeau du Christ, qui prennent soin de chacun au nom du Seigneur. Le mot grec traduit par « ancien », « presbyteros », donnera par la suite le mot « prêtre ».

 

Sur les pas de Paul

Partis de Derbé, les Apôtres font en sens inverse les 142 km qui les conduisent à Lystres. Puis 38 km les amènent à Iconium. Ensuite, il y a encore 180 km à parcourir pour gagner Antioche de Pisidie. Puis la Via Sébaste, après 190 km, rejoint la ville de Pergé.

Après avoir annoncé l’Évangile à Pergé (ce qui laisse entendre qu’ils ne l’ont pas fait lors de leur 1e passage), ils descendent au port d’Attalia, à 18 km de là. 

Ils prennent alors un bateau pour Antioche de Syrie. Le navire fait du cabotage jusqu’à atteindre le port de Séleucie, ce qui représente environ 630 km de navigation.

B08 A2

Copie d’écran du site « Orbis » de l’université de Stanford, ayant modélisé les voyages dans l’empire romain pendant l’Antiquité. Pour cette traversée en cabotage d’Attalia à Séleucie, le site propose 4 jours de mer (sans compter les arrêts). Cela suppose, bien sûr, qu’il y ait du vent…

Antakya – Antioche de Syrie

Il reste ensuite à parcourir les 32 km de route qui ramènent Paul et Barnabé au point de départ de ce premier voyage missionnaire : Antioche.

Certains estiment que l’ensemble du voyage a pu durer environ deux ans.

Ci-dessous, la carte récapitulant ce 1e voyage missionnaire.

B8 A5